Bien nourrir son chat : comment retourner au naturel ?

Pour que votre chat soit bien nourri, il est important que vous respectiez son régime carnivore en tant que félin. Son alimentation doit par conséquent inclure diverses protéines animales. Toutes les croquettes pour chat vendues dans le commerce ne conviennent pas. Il n’est pas rare que certaines marques remplacent la viande par des céréales. Elles parviennent ainsi à faire d’énormes économies. Comment s’y prendre alors pour nourrir naturellement son chat ?

Les rations adaptées

Sur le meilleur blog sur les chats, couvrir les besoins nutritionnels de votre animal est important pour qu’il soit en bonne santé. Ils varient selon l’animal et son âge, mais pas seulement. D’autres éléments comme le poids et le mode de vie doivent également être considérés. Notez par exemple qu’un chat qui vit en appartement consomme moins qu’un autre qui s’épanouit à l’extérieur. L’alimentation du chat équivaut environ à 3% de sa masse corporelle.

Un animal qui pèse 2 kg a par conséquent besoin d’une ration journalière de 140 kcal/jour. De façon théorique, votre chat adulte devra consommer entre :

  • 200 et 300 g pour la pâtée ;
  • 50 et 75 g pour les croquettes ; chaque jour.

Quant au chaton, vous devrez lui donner de petites quantités de nourriture. Cela peut équivaloir à 4 repas journaliers. Quoi qu’il en soit, veillez à ce que le dosage approprié soit adapté au profil du chat. Vous pourriez aussi faire une sélection parmi ces aliments dont chats raffolent. En les consommant, votre félin aura une bonne croissance.

Quels aliments privilégier ?


Vous ne pouvez pas donner n’importe quel aliment à manger à votre chat. Contrairement à ici, certains ingrédients peuvent être bons ou toxiques pour lui.

Les bons aliments pour chat

Entre autres, ce sont :

  • La viande fraiche, crue ou cuite : poulet, agneau, bœuf ;
  • Le poisson : saumon, sardine, thon rouge ;
  • Les légumes : courgettes, petits pois, concombre, etc.

Comme supplément à cette alimentation, pensez aussi à l’ajout de superaliments. Il peut notamment s’agir de curcuma, d’huile de saumon, etc. Ces compléments alimentaires font bénéficier au chat, des vitamines et minéraux dont il a besoin pour son développement. Vous lui garantissez ainsi une bonne santé.

Les aliments toxiques

Ceux qui suivent doivent absolument être évités à votre chat. Ce sont :

  • Les épinards ;
  • Les champignons ;
  • La pomme de terre ;
  • Les poireaux ;
  • La betterave.

Ne lui donnez pas non plus des lentilles ou des pois à manger. Il en est de même pour les avocats et le raisin. Cela s’applique aussi :

  • Au lait de vache ;
  • Au beurre ;
  • À l’œuf cru.

Évidemment, vous ne donnerez pas du café, cacao ou du thé à votre chat. Mettez aussi une croix sur tout ce qui comporte du sucre, ou du faux sucre.

Quantité et fréquence d’alimentation

Bien nourrir son chat consiste d’abord à satisfaire ses besoins. Ils doivent être rationnés en ce qui concerne :

  • Les protéines ;
  • Les fruits et légumes ;
  • Les fibres et vitamines ;
  • Etc. 

L’alimentation du chat doit comporter entre 60 et 80 % de viande crue, et à peu près 10 % de fruits et légumes. La proportion de poissons cuits et de viande cuite doit se situer entre 15 et 20 %. Faites manger à votre chat du lapin, des viscères, etc. En ce qui concerne les matières grasses et protéines, leurs taux doivent respectivement être de 40 % et 26 % au minimum.