Comment réagit votre chien en votre absence ?

Comment réagit votre chien en votre absence ?

Le chien est l’animal domestique le plus affecté par l’absence de son maître. Ce n’est pas pour rien qu’il est considéré le meilleur et le plus vieil ami de l’homme. De nombreux propriétaires se sont toujours demandé comment leurs chiens passent leurs journées pendant leur absence. Que font-ils ? Comment attendent-ils le retour de leurs maîtres ? Comment réagissent-ils ? C’est le moment de le découvrir.

Des solutions technologiques pour surveiller votre chien pendant votre absence

De nos jours, il existe plusieurs accessoires et appareils permettant de surveiller l’activité de votre animal de compagnie pendant votre absence. Ils vous permettront d’avoir les réponses à ces questions.

Le collier GPS pour chien

Il s’agit d’un dispositif, plus précisément d’un traceur qui se fixe aux colliers des chiens. Les traceurs fixés aux colliers des chiens communiquent avec les smartphones de leurs maîtres grâce au réseau mobile (par GPS), par signal radio ou via un réseau spécial. Les traceurs utilisent des technologies très différentes, mais tous les cas, les propriétaires devront télécharger une application mobile. Les traceurs sont assez légers (15 à 40 grammes) et selon colliergpschien.net, ils ne risquent pas de gêner l’animal s’il a déjà l’habitude de porter un collier.

Certains modèles permettent de suivre en temps réel la position de l’animal, d’autres mettent à jour la position de votre chien toutes les 10 minutes, d’autres toutes les 3 secondes. On retrouve également des modèles waterproof, étanches à 1 m de profondeur et des modèles munis de torches que vous pouvez activer à distance. Pratique pour chercher un chien qui a fugué pendant la nuit.

Les caméras de surveillance connectées

Pour voir de vos yeux ce que votre animal fait en votre absence, la caméra de surveillance est également une solution pratique. De nos jours, vous pouvez connecter votre caméra à votre smartphone via Wifi pour surveiller l’activité de votre chien pendant que vous êtes au bureau, à la salle de sport ou en train de faire vos courses. Les modèles actuels vous permettent de l’entendre aboyer et de lui parler en retour. Cela vous permettra de lui donner l’ordre d’arrêter s’il fait une bêtise par exemple. Ainsi, votre chien se sentira moins seul.

chien seul à la maison

Préparez le chien à votre absence

La séparation, même si elle ne dure que les heures de bureau, peut être mal vécue par les chiens. Vous le savez probablement déjà, les chiens font partie des animaux qui éprouvent de nombreuses émotions comme la joie, la tristesse, la colère, le stress ou encore l’anxiété, entre autres. La situation peut l’angoisser lorsque vous le laissez à la maison. Il se demande s’il doit protéger votre maison ou si vous l’avez oublié en partant. Il peut même se demander si vous allez revenir.

Les chiens n’ont pas vraiment la notion du temps, en tout pas comme les hommes. Ils vivent au présent et ne savent pas se situer dans le temps. Seuls les faits et les actions leur permettent de garder leurs habitudes. Ainsi, il est possible qu’une absence d’une demi-journée puisse être vécue comme une absence de 5 minutes pour certains chiens, mais s’il vous cherche constamment, il s’impatientera et trouvera le temps long. Certains chiens s’adaptent facilement, d’autres non.

Il est donc conseillé de ne pas faire de geste brusque, de ne pas courir ou d’adopter un comportement qui pourrait lui faire croire qu’un évènement angoissant va se produire lorsque vous sortez. Faites comme si de rien n’était et l’animal pensera que vous êtes juste parti dans la pièce d’à côté et que vous pouvez passer devant lui à tout moment. Dans l’idéal, évitez d’adopter un rituel de départ avec votre chien pour ne pas l’attrister.

Quid des absences prolongées ?

Si vous partez en vacances ou pour un voyage de quelques jours, vous devez vous assurer que votre chien soit bien gardé. Vous pouvez le confier à des proches, une famille d’accueil, des professionnels ou un refuge. Dans l’idéal, confiez-le à des personnes qu’il voit souvent comme les voisins, vos meilleurs amis ou des membres de votre famille qui passent souvent chez vous. Pensez également à confier aux personnes qui vont le garder des objets qui lui sont familiers comme son panier de couchage ou sa gamelle par exemple.

Avant de partir, instaurez de nouvelles habitudes qui lui permettront de se passer progressivement de vous. Soyez moins affectif et ne répondez pas à toutes ses sollicitations. Il est également conseillé de l’habituer à la présence de la personne qui va le garder pendant votre absence, dans la mesure du possible.