Le diagnostic, incontournable pour choisir un traitement des punaises de lit

Le diagnostic, incontournable pour choisir un traitement des punaises de lit

Seul, un traitement adapté permet de combattre efficacement contre les nuisibles, tels que les punaises de lit. La solution ne se choisit pas au hasard. Le professionnel doit, en amont, localiser les endroits dans lesquels les insectes se cachent ou pondent. Il effectue par la suite une analyse du degré d’infestations. Une fois la localisation et le diagnostic réalisés, le spécialiste choisira le traitement le plus efficace pour éliminer radicalement les punaises de lit. En d’autres termes, l’efficacité de la méthode choisie repose beaucoup sur le diagnostic.

Déroulement du diagnostic prétraitement de punaises de lit

Un professionnel du traitement de punaises de lit suit un protocole précis dans la pratique de son travail. Dès qu’un client signale la présence de ces nuisibles dans son logement, l’équipe procède d’abord à une localisation des insectes et des zones de ponte dans toutes les pièces.

Un diagnostic de prétraitement est effectué dans le but de constater à quel point les insectes envahissent un local. Si les zones d’infestations sont vastes et s’étendent, notamment dans les logements contigus, il faudra trouver le traitement contre les punaises de lit.

L’essentiel du diagnostic précédant le traitement de punaises de lit est de choisir la solution la plus adaptée pour réduire les risques de fuite et de prolifération de ces nuisibles. Lorsque cette étape est accomplie, le professionnel choisit déduit si l’infestation nécessite ou non un traitement intensif. Il voit alors s’il faut adopter un traitement par le froid, la chaleur ou naturel.

Le choix du traitement de punaises de lit le plus adapté

Avant d’entamer un traitement de punaises de lit, le protocole de travail oblige la préparation du local concerné. Toutes les installations et équipements infestés doivent être isolés. Il faut désencombrer les pièces, retirer tout ce qui est tissu d’ameublement, et dégager les éléments décoratifs sur les murs.

Le traitement chimique

Pratiqué lorsque l’ampleur de l’infestation est importante, le traitement chimique consiste à utiliser des insecticides puissants pour éliminer les punaises de lit et leurs œufs. L’action peut être réalisée par l’aspersion d’aérosols ou de poudres à base de biocides autorisés. Les produits utilisés doivent respecter les mesures sanitaires pour qu’ils ne représentent aucun danger aux occupants du local traité. Les biocides utilisés sont, soit à base de carbamate, pyréhtrinoïdes, ou de régulateurs de croissance. Pour rendre plus efficace la désinfestation chimique, elle est pratiquée au moins à trois reprises. Chaque passage est intercalé de deux semaines pour voir éventuellement l’évolution de la ponte.

Le traitement naturel de punaises de lit

La méthode naturelle est privilégiée en cas d’infestation non grave, quand les punaises de lit n’ont pas encore complètement envahi les lieux. Le professionnel suggère généralement deux sortes de traitement naturel :

  • Le traitement par la chaleur consistant à utiliser un générateur de vapeur thermique d’une température allant jusqu’à 180°C. Cette méthode permet d’éliminer totalement les nuisibles et leurs œufs. En parallèle, le professionnel procède à un lavage des textiles infestés par les insectes et les larves.
  • Le traitement par la cryogénisation à l’azote liquide. L’objectif est de tuer les punaises de lit adultes, et les larves en les exposant à une température extrêmement basse (dépassant -17°C).