Comment réduire l’agressivité d’un chien avec ses congénères ?

Comment réduire l’agressivité d’un chien avec ses congénères ?

Quand on parle d’éducation ou de rééducation canine, le problème le plus difficile auquel il faut faire face est l’agressivité de l’animal. En effet, un maitre devra faire preuve de patience, revoir son approche voire sa propre attitude pour réduire l’agressivité de son chien vis-à-vis de ses congénères. Trouver donc une solution à ce problème demande de travailler aussi bien sur le chien que sur soi-même. Découvrez ici les meilleurs moyens de procéder.

Le collier de dressage est une méthode qui a fait ses preuves

Votre chien est-il trop agressif ? N’hésite-t-il pas à attaquer ses congénères ? Dans ce cas, la première option dont vous disposez est le collier de dressage. Voilà un accessoire qui, bien utilisé, calmera l’animal, permettra de prévenir tout risque de bagarre et évitera toute éventuelle blessure qui en découlerait. Il existe de nombreux types et de nombreuses marques de colliers de dressage que vous pouvez découvrir sur cette page qui les compare.

La castration est envisageable pour les chiens agressifs de moins d’un an

Il est possible d’opter pour la castration lorsque votre chien a moins d’un an, afin de réduire la montée de testostérone. Cette hormone accroit chez certains animaux leur volonté d’en découdre avec leurs congénères. Cependant, notez que le comportement de votre animal de compagnie ne va pas forcément changer en le castrant. Pour savoir si cette option pourrait réduire son agressivité, vous devriez en discuter à cœur ouvert avec votre vétérinaire.

Optez pour les rencontres contrôlées

Vous craignez qu’une rencontre de votre chien avec d’autres dégénère ? Il vaut mieux privilégier les « rendez-vous » contrôlés. Bien entendu, il n’est pas question de choisir au hasard un chien durant que vous vous promenez avec le vôtre pour que l’expérience soit un succès. Comment donc procéder ? Optez de préférence pour des rencontres avec un chien de sexe opposé. Assurez-vous par ailleurs que celui-ci soit tolérant et ne soit pas aux prises à des problèmes d’équilibre. De même, il faut que le chien qui doit rencontrer le vôtre ait une taille similaire. Enfin, organisez la rencontre dans un lieu à la fois neutre et sécurisé, pour permettre aux deux compères de faire connaissance dans de bonnes conditions et de jouer sans restriction.

Votre attitude peut être la clé

Comme nous l’annoncions en introduction, l’attitude du maitre est très importante quand il faut calmer un chien agressif. Vous devez vous comporter de façon cohérente et rassurante. Ne paniquez surtout pas lorsque votre animal de compagnie devient agité. Ne vous énervez pas non plus. Sinon, vous pourriez ce faisant aggraver la situation et le rendre donc encore plus menaçant.

Si lors d’une rencontre contrôlée, votre chien commence par grogner, rassurez-le plutôt. Vous pouvez par exemple lui lancer l’expression « c’est coooool » ! N’interrompez pas brusquement la communication qui s’établit avec son congénère à la première manifestation d’agressivité. Autrement, la situation risquerait de dégénérer. D’ailleurs, les grognements sont un mode de communication très prisé des chiens et n’ont pas toujours l’explication négative que les humains leur prêtent.

Vous pouvez encore habituer petit à petit votre chien trop agressif à porter une muselière. Dans tous les cas, il faudra veiller à améliorer son obéissance afin de le contrôler. N’hésitez pas à vous adresser à un éducateur canin professionnel pour ce faire.