Comment apprendre à son chien à aller dans sa niche ?

Comment apprendre à son chien à aller dans sa niche ?

Ils sont nombreux à faire face à cette difficulté. Après avoir offert une belle niche à son chien, il s’avère souvent difficile d’apprendre à ce dernier à rejoindre sa jolie case. Parfois la difficulté vient de la grande proximité que le chien a avec son maître. Pour un chien qui est habitué à rester dans la maison avec son propriétaire, et même à partager son lit, il devient très compliqué de l’amener à changer son comportement.

Vous vous trouvez dans ce cas ? Pas de crainte ! Il existe plusieurs petites et simples astuces qui peuvent vous aider à apprendre à votre chien à aller dans sa niche. Si vous pensiez solliciter les services d’un maitre dresseur, plus besoin. Vous pouvez dorénavant le faire vous-même et renforcer davantage vos liens avec votre animal de compagnie.

Prenez en compte le temps à l’extérieur de la maison

Rassurez-vous d’abord que votre chien est capable de supporter la température qu’il fait dehors, la nuit surtout. Les variations de température sont souvent insupportables pour certains chiens dont la forme morphologique ne permet pas de résister aux conditions à l’extérieur. Une question logique se pose dans ce cas : comment savoir si mon chien pourra supporter les divers changements du climat auxquels il sera exposé à l’extérieur ?

La solution est toute simple. Rapprochez-vous d’un vétérinaire ! D’autre part, si vous êtes propriétaire d’un Pinscher nain, pas besoin de consulter un vétérinaire. Sachez d’ores et déjà que cette race, par sa morphologie, ne peut supporter le temps qu’il fait dehors la nuit. Pas besoin de lui offrir une niche dans ce cas ou à défaut, il faut aménager un espace dans la maison où vous installerez sa petite case.

Que disent les spécialistes ?

De l’avis de certains maîtres dresseurs, il existe des saisons climatiques qui sont favorables pour apprendre au chien à aller dans sa niche, et d’autres qui le sont moins. Le printemps par exemple, est cité par ces derniers comme le moment idoine pour dresser son chien à passer des nuits à l’extérieur. Par contre, l’hiver est fortement déconseillé. La température froide et glaciale qu’il fait à ce moment de l’année est de nature à menacer la santé des chiens. Il faut par conséquent savoir choisir la bonne saison pour accomplir cet exercice. Pour des pays qui n’ont que deux saisons notamment la saison sèche et la saison pluvieuse. La première est fortement recommandée.

Savoir choisir la niche

Le choix de la niche est une phase déterminante. Si vous choisissez la mauvaise, à coup certain, le dressage est voué à l’échec. Pour cela quelques conseils pratiques :

  • La niche doit être spacieuse et agréable,
  • La taille de la niche doit être de nature à permettre au chien de tourner sur lui-même,
  • Eviter des cases dans lesquelles le chien se sentira à l’étroit,
  • Se rassurer de la solidité de la case ou encore de sa capacité à résister aux multiples intempéries.

Habituer le chien à rester proche de sa niche

C’est la phase finale de cet exercice. Apprendre à son chien à aller dans sa niche passe par l’établissement d’une grande proximité entre celle-ci et votre meilleur animal de compagnie. Suivez ces étapes pour y arriver :

  • Passer le plus de temps avec son chien à proximité de la niche ; au besoin restez longuement assis à côté de celle-ci en s’amusant avec son chien,
  • Ne pas hésiter à déposer des friandises, des jouets à l’intérieur de la case du chien pour l’inciter à y entrer. Et le récompenser avec des caresses chaque fois qu’il entre et ressort de la niche, ceci créera en lui un sentiment de confiance,
  • Déposer la gamelle du chien devant la niche. Le chien en allant se servir dans sa gamelle, entrera forcément dans sa niche et à la longue, il finira par s’habituer à entrer et rester dans sa maison.